Je vis à Wisteria Lane !

 

Dans ma nouvelle vie, les maisons sont parfaitement entretenues, les pelouses impeccables, les jardins remplis de fleurs et les haies taillées de près.

Dans ma nouvelle ville, les pépiniéristes sont sûrement millionnaires… ou gourous. Parfois, j’hésite.

20111021-030340.jpg

Chaque dimanche, les habitants semblent s’être donné rendez-vous au temple du jardinage. Les places de parking sont prises d’assaut et il faut faire la queue pour bénéficier d’un conseil…

Vous l’aurez compris, nous avons emménagé dans une maison avec jardin, en zone pavillonnaire. Ici, les gens passent devant chez moi pour faire leur jogging et malgré la proximité immédiate avec la ville, notre nouvelle commune est calme et peuplée aussi de vaches ! Certains parleraient de banlieue chic ou privilégiée…

Et si j’avais eu la visite de mes voisines, un panier au bras, rempli de muffins faits maison, j’aurais pu me croire dans un épisode de Desperate Housewives !
Mais non, point de déclinaison dans les couleurs capillaires, et point de muffin…
Les découvertes se font à distance, au moyen de salutations cordiales.

Espérons qu’une Edie Britt ou une Gabrielle Solis vienne vite me distraire dans ma bourgade tranquille…

Comments

  1. says

    énorme, tu es sûre que nous n’habitons pas la même ville? maman au foyer, dans un pavillon avec jardin, même constat! Les voisins sont des vieux par contre…Mais l’entente est cordiale. Pas de muffins non plus, je le regrette…

Trackbacks

  1. […] que bon, j’ai l’impression de m’être tout à fait fondue dans le décor de ma nouvelle vi(ll)e ! A ce titre, il me vaudrait bien le surnom de Bree, parfaite femme d’intérieur et […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *