Bla-bla Food & Drink

Le meilleur régime de tout l’univers du monde entier !

13 janvier 2012

Voilà l’intitulé parfait pour un prochain bouquin dédié à un énième régime-miracle ! Parce que chaque année a sa méthode et chaque saison, son messie de la balance, trop nombreux sont ceux qui veulent surfer sur la vague de la célébrité et des gros billets…

Car le poids est au coeur des préoccupations de toutes et tous, même ceux revendiquant une volonté affirmée de ne pas obéir à certains diktats de la « beauté », ceux assumant leurs rondeurs ou même ceux se vantant de n’avoir jamais fait de régime.

Loin de toutes les préconisations qui inondent les magazines féminins (et les livres de certains médecins-gourous), je ne vous parlerai pas ici d’IMC ou de poids idéal. Parce que pour la majorité des gens, il ne sera pas nécessaire de monter sur une balance pour savoir qu’on se sent bien.

Je vais juste partager ici mes petites astuces auxquelles j’ai souvent recours, pour mincir ou juste faire attention, et surtout pour éviter de tomber dans des soi-disant méthodes miracles…

 

D’abord, il y a quelques principes dont il faut se souvenir (ordre aléatoire) :

1. Pas de secret magique
Manger plus que d’habitude (quantitativement et/ou qualitativement) fait grossir. Et manger moins que d’habitude, fait maigrir. Dans la mesure du possible, il faut donc éviter de se reservir, mais aussi de s’octroyer une part aussi importante que celle d’un homme (qui a besoin de plus de calories et qui injustement, les perdra plus vite).

2. Le sucre
Les aliments avec sucre ajouté sont les seuls dont on n’a pas besoin pour vivre et être en bonne santé. Il faut les considérer comme des « bonus » et non comme une nécessité pendant le repas.
Et quand on a besoin de sucrer, mieux vaut opter pour du fructose (sucre naturel de fruit) ou du miel, plutôt que tout autre produit à pouvoir sucrant…
Enfin, je fais la guerre aux produits allégés qui me semblent frustrants (impression d’être en perpétuelle privation et de ne jamais manger de bonnes choses) et nocifs pour la santé (aspartame). Mieux vaut essayer de se limiter : manger un seul mais bon yaourt, s’habituer au thé ou au café non sucré…

3. Les protéines
Eviter de manger de la protéine animale à chaque repas, difficile à digérer et assez grasse. La protéine existe aussi de manière végétale (soja, pois chiches, lentilles, riz, quinoa, blé…) et sous cette forme est excellente pour la santé.

4. Manger varié pour aussi se faire plaisir
Ce qui permet de (re)découvrir de nouvelles saveurs et ainsi moins se lasser des traditionnels pâtes/jambon ou saucisses/purée…
D’autre part, céder à toutes les tentations peut faire perdre la notion de plaisir, au profit d’une certaine addiction.

5. Mettre la main à la pâte
Prendre le temps de cuisiner pour éviter les plats préparés et cultiver un certain art de vivre.
Des petites astuces sont possibles pour gagner du temps :
– cuisiner en plus grosse quantité et congeler
– utiliser des légumes surgelés mais non cuisinés (sans sauce et sans ajout, et se cuisinent comme des pâtes).

 

Enfin, pour assouvir une petite faim, j’essaie de privilégier :

– une tranche de jambon cuit
– des petits corayas
– des fruits/smoothies

 

Maintenant, si je devais réintituler cet article, et bien je le nommerais tout simplement « Un peu de bon sens », ce que la plupart des régimes modernes semblent avoir légèrement oublié…

 

NB : mes propos ne sont destinés qu’aux adultes, bien portants, n’ayant aucune maladie (physique ou psychique) ayant entraîné un éventuel surpoids.

You Might Also Like

1 Commentaire

  • Reply Chuchu 15 janvier 2012 at 20:35

    Tout à fait d’accord. Ne reste plus qu’à trouver la motivation psychologique pour le suivre… Car craquer tout le temps çà fait du bien au moral aussi… Merci pour tes petits posts qui sont très sympathiques à lire.

  • Laisser un commentaire