Bla-bla Humeurs Maman

Son joli profil

3 juillet 2012

Faire suivre sa grossesse dans une clinique, plutôt que dans un hôpital, présente l’avantage indéniable d’offrir à la future maman quelques images de la frimousse de son bébé, lors d’une brève échographie pratiquée chaque mois pendant la visite de contrôle.

Et je dois dire qu’hier, je l’ai trouvé particulièrement à son avantage !

Je ne sais pas si mon amour a tendance à se décupler au fil des derniers mois de la grossesse ou, si j’ai objectivement un futur top-model dans mon utérus, mais son profil était vraiment parfait : une jolie bouche, un petit nez parfait, un menton juste comme il faut…
J’ai même failli demander à mon gynéco s’il avait déjà vu un enfant aussi beau lors d’une échographie !

 

 

Bien sûr je me suis abstenue, non en raison de ses 15 années d’expérience mais parce qu’il a lui-même des enfants, alors sa vision aurait sans doute était biaisée.

 

Pour ma première grossesse, j’étais suivie à l’hôpital Necker Enfants Malades – dont l’abbréviation NEM, figurant sur les étiquettes des berceaux, nous a d’ailleurs valu quelques blagues de la part des grands-parents !
Les consultations mensuelles étaient assurées par une sage-femme, parfois accompagnée d’une étudiante sage-femme – avec mon accord bien sûr. Mais aucune échographie n’était pratiquée en dehors des 3 obligatoires (et des éventuelles faites en cas de doute).

 

Toutefois, avant de courir prendre rendez-vous chez un gynécologue qui officie en clinique, je dois bien vous confesser que toute médaille a son revers. Car après chaque visionnage de mon mini-moi, mon gynécologue procède à une vérification de mon col…

Et rien que pour ça, je vous assure que celui-là, il n’aura pas intérêt à être ingrat avec moi plus tard !

 

You Might Also Like

0 commentaire

Laisser un commentaire