Maman Mignonneries

Ivresse

18 décembre 2012

Il y a des jours où j’ai la tête qui tourne rien qu’en fermant les yeux. Alors je les garde bien ouverts.

En général, j’ai aussi des nausées qui me coupent l’appétit. Ce qui n’arrange pas vraiment les choses.

Ces jours-là, je ne me sens même pas capable de prendre la voiture. Alors je reste bien au chaud à la maison.

Il devient même difficile de faire des tâches ménagères. J’ai l’impression d’avancer mais en fait, je ne suis pas très productive.

Et si mon petit garçon fait des bêtises, je n’ai plus le courage de crier. Là, on va dire que c’est le bon côté des choses.

 

Il y a des jours où je me sens ivre.

Ivre de fatigue…

photo (5)

Qu’importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse, disait Musset.

Mais cette ivresse là, je la connais surtout depuis que je suis maman. Car mes petits flacons si précieux et à la valeur inestimable, ce sont mes enfants…

Alors même s’ils m’épuisent au quotidien, j’essaie d’apprivoiser cette fatigue. Car dans ces moments-là, comme dans ceux remplis de colère, il me suffit de croiser un seul de leurs petits sourires pour voir l’ivresse s’envoler…

 

 

You Might Also Like

0 commentaire

Laisser un commentaire