Bla-bla Humeurs

Nadine ou Victoria ?

21 mai 2013

petit doigt levé

Ma belle-mère, je la surnomme affectueusement Marie-Chantal.
Enfin, uniquement quand elle n’est pas là. Comprenez que je suis tout autant pour la paix des ménages que pour celle des familles. Et surtout la mienne…

C’est une personne adorable, mais tellement aux antipodes de l’univers dans lequel j’ai grandi !

Chez elle, pas de table de repas dressée à peu près, et la belle porcelaine est presque toujours de rigueur. Les chemises débraillées ne sont pas tolérées pour ses garçons, et la barbe de deux jours n’est réellement acceptée que depuis que leur trente ans ont sonné.

Bref, chez elle, on se tient droit et on se remémore les bonnes manières. Mais surtout, on évite de dire qu’on a lu le livre de Nadine de Rothschild… La barre est haute et le risque de passer pour un(e) plouc à ses yeux est grand. J’en ai récemment fait l’expérience, malgré moi.

Un jour de semaine, alors que j’étais venue déjeuner chez elle, je lui ai demandé si je pouvais regarder la télévision quelques instants, une fois nos hommes repartis à leur dur labeur.
Après dix ans de relation avec son fils, je me permets parfois quelques petites folies, et il faut avouer que ce jour-là, l’enjeu était de taille : Nikki était sur le point d’annoncer à Paul qu’elle ne voulait plus l’épouser, car elle aimait toujours Victor…

Situation tout à fait incongrue donc, je me suis retrouvée à regarder les Feux de l’Amour avec ma belle-mère ! Je crois bien que son téléviseur découvrait, lui aussi, le programme…

Et c’est en voyant la fille de Nikki que j’ai commencé à lui dire combien j’aimais le prénom Victoria. Et que si troisième enfant il devait y avoir, et dans le cas où celui-ci serait une fille, j’aimerais bien l’appeler comme cela. J’espérais secrètement marquer des points en évoquant le prénom d’une grande reine…

Puis je lui ai parlé de la réticence de son fils face à ce prénom, qui lui évoquait bien trop le souvenir de la riche héritière de Genoa city, la fille de Victor Newman !

Là, ma belle-mère s’est mise à rire, tout en retenue bien sûr, et m’a littéralement clouée sur place.

« Oui c’est comme dans notre clientèle. Quand on entend les prénoms de certains enfants, on sait tout de suite ce que les parents regardent à la télévision ! »

Moi  : « … »

Je n’ai pas trouvé de meilleur réponse.

Mais après réflexion, j’aurais peut-être dû lui dire qu’on hésitait entre Nadine et Victoria…

nadine victoria

 

 

You Might Also Like

0 commentaire

Laisser un commentaire