Maman Mignonneries

Le chien jaune

31 août 2013

L’un des avantages de ne pas avoir – encore – de portail, c’est que l’on reçoit des visites pour le moins originales…

Pas plus tard qu’hier, c’est ce petit monstre à quatre pattes – et à la bouille aussi déterminée qu’attendrissante – qui est venu visiter ma terrasse.

chien jaune

Au téléphone avec mon mari, j’ai pris soin de décrire avec précision notre petit visiteur « Il est mignon… Tout blanc, très musclé, les oreilles un peu coupées, des dents bien propres, la queue frétillante et la langue bien rose… Moui, c’est sûr, il est jeune et il n’a pas l’air bien méchant !« .

Le côté Brigitte Bardot qui sommeille en moi a décidé déléguer la recherche de ses propriétaires à mes voisins cynophiles (tiens, d’ailleurs vous avais-je dit que ma voisine est revenue ?). Maman de deux jeunes enfants, j’ai préféré appliquer le principe de précaution, évitant ainsi tout contact avec un animal dont je ne connaissais ni le tempérament, ni le carnet de santé…

De retour à table pour le déjeuner, mon petit garçon m’a une fois de plus montré combien les petits cerveaux à cet âge-là sont en perpétuelle ébullition… Enfin, c’est a posteriori que je m’en suis aperçue.

« Maman, il était pas jaune le chien… »
Moi, légèrement interloquée, mais en fait pas plus que ça : « Ben non. Non, il était blanc. »
Miniboy, le sourire retrouvé : « Voui voilà, il était blanc ! »

Un peu plus tard, pour annoncer la fin heureuse de l’aventure à mon mari, j’ai repris mon téléphone portable. Là, j’ai joué les radoteuses pour tenter une vaine propagande, visant à donner à mon interlocuteur l’envie d’adopter un petit compagnon : « Tu l’aurais vu, il était chou ! Avec sa bouille de gros dur, il était impressionnant… Mais en fait, il était gentil comme tout, et en plus il était jeune ! »

Là, mon miniboy m’a interrompue : « Mais Maman, il était pas jaune ! »

Non hier, il n’y a pas que ce bouledogue anglais que j’ai trouvé chou…

bouledogue anglais

 

You Might Also Like

1 Commentaire

  • Reply Mellie 4 septembre 2013 at 20:16

    J’ai bien rigolé en lisant cet article. Ce doit être l’accent normand 🙂 « le quyin jeaune comme le cid de l’Année » (ch’sais pâ, p’tet ben qu’oui)

    Il va sûrement revenir ce chien jeune…

  • Laisser un commentaire