Escapades

Elysium, ma critique de film

18 septembre 2013

Force est de constater, qu’après des années de délaissement des salles de cinéma, pour cause de primiparité – puis de multiparité -, il devenait urgent de nous replonger dans l’univers du 7ème art… Nous avons donc décidé de rattraper le temps perdu ! Et même si Elysium ne me tentait pas plus que cela, nous sommes allés admirer le beau Matt Damon et l’excellente Jodie Foster…

elysium

Synopsis

Dans un futur proche, les êtres humains ont réussi la prouesse de créer une station spatiale, Elysium, bénéficiant des mêmes attraits que l’atmosphère terrestre, et avec une allure proche du paradis… Bien sûr, seuls les plus riches vivent sur celle-ci, tandis que la grande majorité des êtres humains vit sur une planète Terre, devenue surpeuplée et ruinée.

Max, à présent repenti et menant une vie loin de la marginalité, est irradié dans l’usine de production de robots, pendant ses heures de travail. Mais afin de ne pas succomber à ses blessures, il devient désormais vital pour lui de rejoindre la station spatiale Elysium, qui abrite le moyen de guérir n’importe quel individu…

elysium station spatiale

Mon avis

Côté acteurs, on peut saluer un casting de qualité ! Matt Damon interprète remarquablement le rôle d’un super héros, sauveur de l’humanité. Son jeu est juste, il n’en fait pas trop, mais ça on le savait déjà… Il suffit de visionner la saga des Jason Bournes. Et Jodie Foster, quant à elle, campe parfaitement le rôle de la secrétaire en charge de la sécurité sur Elysium, aussi cruelle qu’ambitieuse. Comme à son habitude, le doublage est fait par l’actrice, dans un français toujours aussi remarquable.

elysium jodie foster

Parlons à présent de l’ambiance générale du film, qui m’a dérangée… Je l’ai trouvée pesante et malsaine. Les habitants de la Terre sont résumés à des individus sales et dégénérés. J’ai à plusieurs reprises retrouvé l’atmosphère assez lourde – mais culte, il faut l’avouer – de Mad Max… Personnellement, je n’en suis pas vraiment fan. De fait, tout au long du film, j’aspirais à voir plus de scènes du petit paradis Elysium. Mais avec du recul, c’était sans doute le but recherché, afin de montrer au spectateurs le chaos qui y règne…

Elysium terre

En revanche, j’ai trouvé le fond de l’histoire intéressant. Dans une société où nous autres français, faisons partie des plus chanceux sur cette Terre, ce film nous propulse du côté des laissés pour compte.

La comparaison avec la situation des clandestins, avides de bonheur et désireux de goûter au goût même limité de nos sociétés de consommation, prêts à risquer leur vie pour tenter leur chance, que ce soit en Europe ou aux Etats-Unis, est évidente. Néanmoins, elle est exagérée dans le film… Puisqu’il ne suffit pas d’avoir beaucoup d’argent pour guérir de n’importe quelle maladie, et la vie, même par chez nous, n’est pas faite que de maisons luxueuses, de jardins luxuriants et de bon temps au soleil…

elysium city

Heureusement, le clivage entre les terriens n’est pas aussi tranché et il fait bon revenir  dans notre monde, quand le film se termine…

 

Pas d’interdiction d’âge mais un simple « avertissement », que faut-il en penser ?

En toute honnêteté, je n’autoriserais pas mon enfant de 13 ou 14 ans à aller voir ce film. Le climat général du film est angoissant et les scènes de violence sont trop fréquentes : traques, menaces, bagarres, meurtres, mutilations… Le réalisateur n’a pas fait les choses à moitié. Et même si on ne voit pas « tout », les quelques scènes où l’on « voit » sont si réelles que j’ai du fermer les yeux ! Bref, l’absence d’interdiction est selon moi totalement incompréhensible…

 

En conclusion, je dirais que le film est réussi (bon casting, bons acteurs, bon effets spéciaux, un scénario qui tient la route et qui amène à réfléchir) mais j’aurai largement préféré qu’il contienne moins de violence…

 

You Might Also Like

0 commentaire

Laisser un commentaire