Maman Mignonneries

Un drôle de compliment

28 décembre 2015

mignonnerieOn n’est jamais mieux servi que par soi-même… Voilà un principe qu’il est important de comprendre le plus tôt possible.
Et comme jusqu’à la naissance de ma fille, j’ai longtemps cru que je serais la seule représentante du beau sexe dans ma maison, j’ai eu à cœur d’inculquer à mes fils la galanterie dès leur plus jeune âge. Il s’agissait pour moi de bonnes manières que je juge essentielles, mais aussi d’une mesure de précaution pour une question de survie en milieu macho !

Depuis leur plus jeune âge donc, je leur répète inlassablement qu’une demande se termine par un « s’il te plaît » et que l’obtention d’une chose se ponctue d’un « merci ».

Mais j’aime entendre quelques mots supplémentaires quand ils s’adressent à moi. D’une simple phrase qui se voudrait anodine pour les autres, j’attends à chaque fois un ajout qui la transformera en une exclusivité à mon égard.

Ce n’est pas souvent le cas, mais quand les mots sont au rendez-vous, je ne peux m’empêcher de leur adresser un petit sourire de satisfaction. Et généralement, ils le savent, leurs demandes sont plus facilement exaucées !

J’aime entendre des flatteries du type « Merci Maman que j’aime » ou encore « Merci ma petite Maman chérie »… Mais force est de constater que les possibilités sont quasi infinies et leur éventail est large…

Sans parler de leurs combinaisons à rallonge, souvent proportionnelles à leurs souhaits, mais qui peuvent aboutir à des résultats pour le moins étrange. La dernière en date est une oeuvre de notre cadet. Et même si du haut de ses 3 petites années d’existence, cette phrase a dû lui sembler flatteuse, voire ingénieuse (vous auriez vu son regard !), j’espère toujours qu’elle ne lui reviendra pas en mémoire quand nous sommes en présence d’autres personnes…

Alexis : « Merci Maman que j’aime, la plus belle du monde… »

Cela aurait été parfait s’il s’était arrêté là. Mais non, c’eût été trop beau !
Les petits mots tant attendus se sont transformés en un compliment à ses yeux, mais à l’égard duquel je ne peux m’empêcher de rester sans voix.

Alexis : « Merci Maman que j’aime, la plus belle du monde… Qui nettoie les fesses ! »

Cela me fait penser à une discussion que nous avons eu avec nos garçons, il y a 2 ou 3 mois de cela.
Quand nous leur avons demandé à quoi servait une maman, leur première réponse a été de dire « nous faire à manger »…

Certes, je n’ai aucun doute sur le fait qu’ils m’aiment de toutes leurs forces, mais force est de constater qu’ils aiment encore plus manger… Et avoir les fesses propres !

You Might Also Like

1 Commentaire

  • Reply Vinie 28 décembre 2015 at 15:50

    Ahahaha elle est pas mal celle là ! 😀

  • Laisser un commentaire