séduire son mari

Comment séduire son mari ? (comme au premier jour)

Si les premiers jours dans la vie d’un couple sont souvent les plus intenses en ce qui a trait à la séduction entre conjoints, avec le temps, une baisse de régime peut survenir…

L’arrivée des enfants, le stress professionnel et toutes sortes de situations diverses finissent par installer une certaine routine. L’homme et la femme ne se regardent presque plus, bien que continuant à partager bien souvent le même lit.

Cet état des lieux est désavantageux pour l’avenir et la survie du couple et il faut vite y remédier. En effet, quand les jeux de séduction s’amenuisent, l’amour disparaît à petit feu et les conséquences pourraient se faire ressentir avec le temps.

Alors, pour celles qui veulent reprendre la main, et qui se demandent comment réussir à séduire son mari comme au premier jour ? Voici quelques éléments de réponse.

De toute évidence, dans un couple, la femme a un rôle important à jouer pour maintenir la flamme de la séduction.

Elle doit veiller à attirer continuellement l’attention de son mari en veillant à certains aspects clés qui nous sont révélés par le site expert en la matière ( > CommentSéduire.Org )

1- Soignez votre style vestimentaire

Le style vestimentaire est important pour séduire son mari. Il permet de mieux révéler la forme et la personnalité de son épouse.

Les hommes d’une manière générale y sont très sensibles.

Il suffit d’observer leur comportement dans la rue quand ils voient passer des femmes pour s’en rendre compte. Ils apprécient pour la plupart les jupes et robes bien élégantes.

Ils sont d’ailleurs prompts à se retourner pour mieux apprécier lorsque la femme est ainsi habillée. Par contre, lorsque la femme est habillée en survêtement, quoique belle, ce n’est pas le même effet que l’on observe.

En prêtant plus attention à votre habillement et en associant quelques bons accessoires féminins tels que les bijoux, les hauts talons, etc., ce sera un bon commencement pour séduire de nouveau votre mari.

2- Soignez votre coiffure et votre maquillage

Se coiffer et se maquiller sont nécessaire pour garder un visage jeune et attrayant pour séduire son mari. On peut difficilement s’imaginer qu’une femme pour une raison ou une autre refuse de prendre soin de son visage.

La coiffure et le maquillage permettent de conférer à un visage qui, jadis, avait l’air de s’être terni, une lumière qui forcera à coup sûr le regard de votre mari.

Une chose est sûre, il ne vous regardera pas avec indifférence, parce qu’il percevra quelque chose de différent.

Mais attention, il ne faudra pas le faire parce uniquement lorsque l’on prépare une sortie. Cela devra devenir une habitude quotidienne. Ainsi, vous apporterez un brin de sel dont l’effet de séduction est certain.

3- Savoir se montrer attentive

Les hommes, pour la plupart, ont tendance à se montrer durs et autonomes et veulent tout régler eux-mêmes. Mais bien souvent, ils ont réellement besoin de se confier et seront toujours heureux d’avoir quelqu’un sur qui ils peuvent compter à leurs coté.

Votre mari aimera certainement vous voir le chouchouter et vous montrer vraiment attentive à ses envies et besoins. N’attendez pas qu’il en fasse la demande. Votre force de séduction se trouvera dans l’anticipation.

Démontrez-lui que vous êtes réellement indispensable dans son quotidien en faisant preuve d’une marque d’attention soutenue. Vous pouvez prendre l’initiative de lui préparer un repas qu’il aime particulièrement ou de faire toute chose qui pourrait le surprendre de manière très positive.

4- Prendre soin de lui au lit

séduire son mari

Le lit est un moyen de séduction qui reste très efficace au-delà de tout pour séduire son mari.
Tout d’abord, que portez-vous quand vous allez au lit ?

Si vous y allez en pyjama, sachez que c’est une mauvaise option. Allez-y plutôt en nuisette, mettez un bon parfum, épilez vos jambes de sorte à ce qu’elles soient bien douces, etc.

Offrez-vous des dessous plus originaux, en des couleurs différentes et en autant de variétés que possible. Qu’ils soient bien distincts de ceux que vous avez l’habitude de porter.

Vous pouvez aussi mieux agrémenter l’acte sexuel en mettant de la musique douce, une lumière cocoon, etc. Vous installerez ainsi une atmosphère romantique.

Une danse sensuelle ou un massage aux huiles essentielles ne seront jamais de trop avant de passer à l’acte proprement dit.

Libérez-vous totalement, montrez-vous audacieuse, créative, sexy, et offrez à votre mari tout le plaisir dont il n’aurait pu jamais s’attendre à travers de nouvelles tenues ou de nouvelles pratiques ou poses du Kâma-Sûtra.

Mais le lit n’est pas le seul endroit où vous pouvez vous retrouver pour des moments d’intimités plus intenses. Selon votre inspiration et votre audace, à n’importe quel moment et à n’importe quel endroit vous pourriez tenter de faire l’amour, tout est possible. Sachez le surprendre et lâchez-vous !

5- Attirez sa curiosité

Un autre moyen de séduire son mari est de l’amener à s’intéresser à ce que l’on fait. Il ne s’agit pas de lui parler directement de tout ce que vous faites, mais de l’inciter à s’y intéresser.

Évitez surtout de vous montrer tout le temps autour de lui. Sachez garder la distance quand vous sentez qu’il peut en avoir besoin.

C’est le cas lorsqu’il est avec ses amis. Le plus important, c’est de pouvoir trouver le juste milieu pour qu’il n’ait pas l’impression d’étouffer par votre présence.

Vous pouvez essayer d’avoir une occupation au-dehors. Aller à la bibliothèque, faire de la couture, faire du sport… Il faudra juste que vous trouviez la bonne activité qui vous convient.

Vous pouvez aussi aller voir vos amies tout simplement. Le but est de paraître tout au moins mystérieuse à ses yeux et de l’amener à essayer de vous poser des questions.

L’effet de détachement que va lui faire sentir votre changement de comportement va l’amener à chercher à vous suivre d’un peu plus près. En conséquence, il voudra s’informer de tout.
6- Dans le cas où le mari est éloigné

Si votre époux va travailler dans une autre ville pendant la semaine et ne revient qu’en week-end. Il n’y a pas de quoi se décourager pour tenter l’opération de séduction.

En voyant les choses du bon côté, vous pouvez profiter de cette situation pour rendre votre vie de couple encore plus pimentée. En effet, dites-vous que vous bénéficiez pratiquement d’une semaine de préparation avant qu’il ne revienne en week-end.

Par ailleurs, en semaine, vous pouvez toujours garder le contact avec votre conjoint. En 2020, les outils technologiques sont plus que répandus. Appels, SMS (Sextos ?), vidéos, etc.

Vous avez toutes les possibilités de communiquer en temps réel avec lui. Ceci atténuera l’effet de l’éloignement.

Cependant, vous devriez faire attention à ne pas abuser des SMS ou des appels. Cela pourrait se retourner contre vous !

Que faut-il en conclure ?

Pour résumer, si vous voulez savoir comment séduire son mari comme au premier jour, il suffit grosso-modo de suivre ces bons conseils et de répéter toutes les étapes que vous aviez fait lors des premiers jours de votre relation sans même vous en rendre compte.

Soignez votre style vestimentaire, votre maquillage, votre coiffure. Restez à son écoute, mettez le feu au lit, et montrez-vous intrigante tout en gérant l’éloignement…

Voilà ! Vous connaissez maintenant tout ce que vous avez besoin de faire pour séduire votre mari comme au premier jour. Alors à vous de jouer !

rdv psy

5 raisons qui prouvent qu’un RDV chez le psy vous ferait du bien !

La visite chez un psychologue peut parfois être perçue comme un acte complexe qui concerne principalement des personnes dans des situations de handicap ou de grandes détresses.

Inutile de vous dire que même si cela est devenu banal, les résistances et les réticences existent tout de même. Pourtant, les raisons qui peuvent vous poussez à consulter un psychologue sont nombreuses.

Si vous pensez n’avoir besoin d’aucune aide psychologique, dans cet article, je vous donne quelques raisons qui pourraient vous amener à consulter un psychologue.

Le ressenti d’un mal-être

Le mal-être est un sentiment général de malaise qui peut s’exprimer de différentes façons en fonction de chaque individu. Sachez que tout le monde peut connaître des moments de déprime que ce soit à l’occasion de difficultés mais aussi sans raison apparente.

Le mal-être peut se manifester à différents niveaux. Sur le plan physiologique, il peut s’agir de troubles du sommeil (insomnie ou hypersomnie : vous dormez trop ou pas assez par rapport à vos besoins), de problèmes de concentration, de modifications de votre alimentation (perte ou augmentation de l’appétit), de prise ou de perte de poids non expliquée, etc.

Au niveau psychologique, le mal-être peut se manifester différemment. Cela peut être par une angoisse, une perte d’estime de soi, de la peur face aux difficultés, un sentiment permanent d’être en situation d’échec, une irritabilité, une agressivité, de la colère, un sentiment de solitude, une impression de n’être pas compris ou soutenu par personne, le fait de n’avoir le goût en rien, un désintéressement pour les activités habituelles, des idées noires voire suicidaires, etc.

Au niveau comportemental, il peut se manifester par un repli sur soi, des abandons d’activités, un refuge derrière les écrans (téléphone, ordinateur, etc.), la recherche de sensations fortes (sport extrême, conduite à grande vitesse, etc.).

Ces sensations peuvent avoir des répercussions sur votre quotidien en le rendant inconfortable au point de vous mettre dans des difficultés au travail ou dans votre vie familiale et personnelle.

Dans ces situations, je vous conseille de consulter un forum spécialisé et/ou d’aller voir un psychologue qui vous aidera à vous séparer de ces contraintes qui déclenchent ces effets néfastes sur votre bien-être.

Parler est le premier pas vers le retour du bien-être au quotidien. Un psychologue ne vous juge pas, il vous accompagne et vous aide.

Si vous sentez qu’il est impossible de partager des sujets difficiles avec vos proches, c’est assurément le bon professionnel pour vous.

Des échecs à répétition

Le fait d’être confronté à des échecs répétés peut être source de freins importants dans différents domaines tels que scolaire, professionnel ou personnel.

Ce genre de situation peut conduire à un affaiblissement de votre confiance en vous. Lorsque vous recommencez les mêmes erreurs encore et encore, et que vous vous sentez en difficulté à cause de celles-ci, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel.

Une visite chez le psychologue vous donnera les moyens de surmonter ces difficultés en identifiant les mécanismes qui vous permettront de trouver les méthodes techniques pour éviter de reproduire les mêmes erreurs.

Par exemple, si vous avez toujours l’impression de tomber sur un mauvais mec, il y a peut-être des raisons qui font que vous les choisissez toujours alors que le Monde recèle de personnes « bien ».

Des difficultés relationnelles

Le rapport aux autres n’est pas toujours facile. Il peut devenir parfois source de souffrance ou de conflit. Vous pouvez vivre de telles situations au travail, entre collègues, entre proches comme au sein de votre famille. Parfois, votre situation de couple peut fonctionner, d’autres fois, pas du tout.

Si vos difficultés relationnelles se règlent le plus souvent d’elles-mêmes par l’échange, il arrive des fois où un blocage s’installe. Faire appel à un psychologue peut vous aider dans ce cas à déverrouiller la situation et à réinstaurer le dialogue.

Son intervention vous permettra d’améliorer votre dynamique familiale, de diminuer les tensions et de permettre à chaque membre de la famille de s’épanouir. Il vous aidera à prendre du recul, à identifier la nature du problème et vous outillera pour rétablir la communication, pour trouver des solutions concrètes et régler le problème à sa racine.

Pour les relations professionnelles, un psychologue peut vous offrir de la hauteur sur le sujet.

Un traumatisme

Au cours de votre vie, certains événements marquants dans une histoire personnelle tels que le harcèlement scolaire, une agression sexuelle ou un accident peuvent laisser des traces et des séquelles importantes.

Dans la plupart des cas, beaucoup de personnes ont du mal à avoir confiance en elles après de tels événements et à s’accepter telles qu’elles sont, sans forcément souffrir d’une maladie mentale.

Même si apprendre à avancer dans la vie et se reconstruire est parfois très difficile, vous devez obligatoirement chercher à vous construire une meilleure vie et faire de votre bonheur, une priorité.

Une visite chez un psychologue peut certainement vous aider à surmonter cette période difficile. Je vous la conseille vivement, car cela vous aidera à aller de l’avant et à trouver de l’apaisement.

Consulter en tant que parent ou pour son enfant

pourquoi aller chez le psy

Différentes raisons peuvent vous conduire à vouloir apporter du changement dans votre vie. Cela peut être le fait de vouloir vivre plus intensément, d’apaiser un mal-être, de modifier des habitudes qui ne vous semblent pas du tout normales ou de trouver des réponses à des questions essentielles.
Dans ces types de situations, je vous recommande vivement de consulter un psychologue pour réussir à faire face aux problèmes comportementaux et aux difficultés relationnelles afin de vous permettre d’adopter et d’extérioriser des comportements qui ne vous sont pas habituels.

Cela est d’autant plus recommandé aux parents qui, très souvent au moment d’élever leurs enfants, retombent dans les schémas qu’ils ont observé dans leur enfance même s’ils ne les trouvent pas idéaux.

Mais, l’aide psychologique peut aussi être à destination d’un de vos enfants. Bien souvent, les parents ont beaucoup de mal à accepter l’idée que leur enfant puisse avoir besoin d’une aide extérieure. En effet, ils ont l’impression d’avoir failli à leur mission.

Pourtant, certaines situations nécessitent l’intervention d’un psychologue pour le bien-être de l’enfant. Si vous remarquez un changement d’attitude chez votre enfant et que malgré vos interrogations, il vous répond que tout va bien ou s’isole dans un mutisme, cela peut être très troublant.

Mais cela pourrait simplement vouloir dire que l’enfant a besoin de parler à quelqu’un de totalement neutre. Tenez-vous bien, il peut aussi avoir des problèmes psychologiques comme des angoisses, insomnies, dues à des périodes difficiles comme la séparation des parents, une maladie ou un deuil.
Retenez que si vous constatez ces divers symptômes chez vos enfants, vous devez les signaler à un psychologue.

Parmi ces symptômes, il peut également y avoir une baisse inquiétante des résultats scolaires, une agressivité soudaine, des angoisses, des pleurs répétés, une rupture de la communication, des troubles alimentaires, etc.

Avec l’appui d’un psychologue, vous serez en mesure de faire de réelles introspections sur vos souhaits et vos buts dans la vie.

chambre étudiante

5 astuces rangement pour une chambre d’étudiante parfaitement organisée

Une chambre d’étudiante n’est généralement pas très spacieuse. Ceci occasionne un manque criard d’espace et par ricochet, un véritable capharnaüm quand on ne sait pas s’organiser.

Mais quand on s’y prend très bien, on arrive à trouver le moyen de l’organiser convenablement et d’éviter de laisser le désordre s’y installer durablement.

Le désordre étant loin d’être un cadre propice à la réflexion et au travail acharné, j’ai rapidement voulu en tant que maman le supprimer chez ma fille.

Dans le présent article, je vais partager avec vous 5 astuces qui m’ont permis d’organiser convenablement la chambre de ma fille étudiante.

1. Faire des rangements verticaux et profiter de l’espace sous le lit

Il s’agit d’optimiser au maximum l’espace disponible pour le rangement. Il ne faudrait pas que des affaires traînent dans la chambre par manque d’espace de rangement.

Afin de permettre à ma fille de ranger convenablement ses affaires, j’ai privilégié un meuble de rangement vertical. La hauteur n’est pas un véritable souci dans une chambre pour étudiante et comme dans tout logement, vous avez deux mètres de rangement à la verticale.

C’est plutôt la longueur et la largeur qui sont limitées. En misant sur des meubles de rangements verticaux, vous pouvez être sûrs d’avoir de l’espace suffisant pour ranger toutes vos affaires, sans avoir à empiéter sur votre espace vital.

Vous pouvez y ranger les habits, les chaussures et toutes sortes de petits accessoires. Vous pouvez également faire de l’espace sous son lit afin d’y ranger quelques autres accessoires, surtout ceux qu’elle n’utilise pas régulièrement.

Par exemple, pour ma fille, c’est son appareil photo et des coffrets de séries TV qui sont rangés sous son lit.

Vous pouvez vous servir du recyclage, pour fabriquer vous-même vos boîtes de rangement. Une boîte à vin vide peut aussi servir par exemple de boîte de rangement. Vous pouvez également prendre un lit tiroir.

Ce modèle de lit est même idéal pour ranger draps, couettes et oreillers, mais le prix d’achat est plus élevé et je sais que meubler une chambre étudiante peut vite coûter cher…

2. Ranger les affaires par ordre de priorité

C’est une astuce qui peut sauver du désordre, la chambre d’une étudiante comme n’importe quelle pièce de votre maison.

Commençons par le dressing. Pour aider ma fille à ranger ses vêtements, la priorité a été donnée aux vêtements qu’elle utilise quotidiennement. Je l’ai aidé à les mettre en un seul et même endroit. De préférence, mettez-les à un endroit rapidement accessible.

Une fois cela fait, les autres habits qu’elle sollicite rarement, je les ai disposés au niveau des étagères se trouvant en haut du meuble de rangement vertical. Vous pouvez également faire un petit tri entre les vêtements, suivant le type ou le style d’habit.

Cela permet d’avoir une vue globale sur le dressing.

Les chaussures également sont rangées suivant un ordre précis. J’ai disposé les chaussures dans des boîtes. En indiquant à l’aide d’une étiquette le contenu de chaque boîte, choisir sa paire le matin est un jeu d’enfant. Bien évidemment, ce système est encore plus efficace quand vous n’avez pas une fille comme la mienne qui finit par les laisser traîner à même le sol dès qu’elle rentre fatiguée…
Vous pouvez privilégier des boîtes, disposant de roulettes. Surtout, si vous faites appel à des boîtes disposées sous le lit. Il vous sera plus facile de les faire glisser après chaque utilisation.

3. Placer un grand miroir afin qu’elle puisse se maquiller facilement le matin

Nous parlons de la chambre d’une étudiante où elle devra forcément s’y préparer, chaque fois qu’elle compte sortir pour des amis, comme pour aller étudier. Parfois, le matin, je finis même par me demander si elle compte défiler en tant que mannequin ou si elle s’apprête à aller à son cours de littérature…

L’accessoire tout désigné pour cela, c’est le miroir. Et je ne parle pas d’un simple miroir de douche. J’ai fait installer un miroir de type psyché dans la chambre d’étudiante de ma fille. Pour ce qui est de la disposition du miroir, il est préférable qu’il se retrouve dans une zone très proche de l’endroit où se trouvent les habits.

Pour ma fille, j’ai placé le miroir près de son dressing, afin de lui faciliter ses séances d’essayage chaque matin. J’ai également pensé à laisser un recul suffisant, afin qu’elle puisse arriver à se regarder de la tête jusqu’au pied, durant ses essayages. Le miroir peut également servir pour les séances de maquillages. Pour cela, j’ai juste prévu un petit pouf, afin qu’elle puisse s’y asseoir pour se maquiller convenablement.

Certains types de psychés possèdent un valet sur lequel il est possible de disposer depuis la veille, les habits que l’on compte porter pour le lendemain. Si vous trouvez qu’un grand miroir de type psyché est trop invasif, vous pouvez toujours accrocher un miroir dans votre penderie, bien caché derrière une porte.

Ma sœur a également une grande armoire à bijoux avec miroir qui est vraiment très pratique. C’est une autre piste à creuser !

4. Installer un bureau ergonomique afin qu’elle travaille facilement ses cours

bureau étudiante

Pour le bureau de ma fille, j’ai opté pour un bureau d’angle afin de lui offrir un espace travail bien séparé des autres endroits de la chambre.

J’ai également pris la décision de lui offrir un bureau qui est de type modulable, afin de lui permettre d’organiser son espace de travail comme elle le souhaite.

Une fois le bureau installé, c’est un peu à elle de l’occuper comme elle l’entend. Mais il est important qu’elle prenne le temps pour organiser convenablement l’espace de travail, afin d’avoir tout ce dont elle pourrait avoir besoin à portée de main.

J’ai ensuite pris le soin d’ajouter un fauteuil de bureau dont la hauteur est ajustable. Si elle doit passer des nuits blanches à travailler, l’idéal est que le fauteuil soit le plus confortable possible. Pour finir, j’ai disposé une lampe de bureau articulée sur le bureau, pour un confort visuel.

5. Prévoir des étagères pour les murs et les meubles à plusieurs usages

Vous pouvez profiter des possibilités qu’offrent les murs de la chambre d’étudiant. Placez-y des étagères qui serviront à la fois de rangement pour les livres et les magazines, mais également de décoration pour les murs et la chambre.

Avant de percer les trous, soyez bien consciente qu’en location, vous devrez les reboucher avant de rendre les clés…

Vous pouvez également mettre de stickers pour décorer les murs et leur apporter une touche spéciale.

Comme meubles à plusieurs usages, vous pouvez opter pour :

  • La table basse relevable. Il s’agit d’une table qui peut être soulevée ou rabaissée pour servir de table de déjeuner ou de table de travail
  • Le lit escamotable. C’est un mobilier qui peut constituer à la fois un lit ou un espace de rangement. Pendant la journée, le lit peut être transformé en placard
  • Le lit combiné. Il peut servir à la fois de bureau, d’espace de couchage ou de détente
  • Le canapé + rangement. C’est un type de canapé qui dispose d’espace de rangements sur les côtés.

La chambre d’étudiante est difficile à organiser, mais en tenant compte de ces conseils, je suis sûre que vous allez pouvoir organiser celle de votre fille facilement et convenablement.

fondue suisse

10 plats à base de fromage à essayer en hiver

En hiver, il fait tellement froid que tout ce dont on a envie, c’est de rester bien au chaud dans sa maison. Pour faire passer le temps, la meilleure chose à faire, c’est de cuisiner de bons petits plats bien chauds et délicieux pour toute votre famille.

L’aliment idéal pour faire passer le froid de l’hiver est le fromage. Fondant, croquant et coulant à souhait, il a l’habitude de faire des heureux et de réchauffer autant les palais que les cœurs.

Durant la période hivernale vous pouvez donc vous amuser à cuisiner une grande variété de plats ayant pour ingrédient principal le fromage.

Découvrez dans cet article, une liste de recettes à base de fromage pour votre plaisir et celui de votre famille. Destinées à remplir votre estomac, elles réchaufferont vos corps et vos cœurs par la même occasion.

La Tartiflette du Montagnard

C’est une recette conviviale, gourmande et chaleureuse. Elle va vous permettre de réchauffer vos hivers familiaux et de partager un bon moment en famille. Elle est généreusement constituée de fromage et de lardons.

Je vous recommande d’essayer la version de cette recette sans oignons. La préparation et la cuisson durent respectivement 35 et 50 minutes pour une réalisation de 4 personnes. En ce qui concerne le choix du vin, il faut opter pour du blanc pour rester en accord avec la recette. N’hésitez pas à accompagner ce repas d’une salade légère.

La Fondue Savoyarde

La fondue est en général considérée comme une recette facile à réaliser et très conviviale. Pour la réussir, je vous conseille de vous servir de pains rassis. C’est le pain idéal à tremper dans le fromage. Optez pour du pain de campagne ou au levain que vous couperez en gros dés.

Pour une préparation destinée à 4 personnes, il faut environ 25 minutes en cuisine. C’est la recette parfaite pour vous régaler en un laps de temps réduit. Elle se mange aussi bien à table qu’en mode buffet.

La traditionnelle Raclette

raclette

Cette recette est un incontournable en ce qui concerne l’utilisation de fromage. Pour sa composition, vous pouvez tout vous permettre en ce qui concerne la charcuterie. Jambon braisé et fumé, saucisse et lard, le choix vous revient en fonction de vos préférences. Pour la décoration, servez-vous de cornichons et d’oignons.

Pour accompagner votre raclette, vous pouvez réaliser une belle salade verte si les pommes de terre sont trop lourdes pour votre digestion.

En moins d’une heure, votre plat sera prêt à être dégusté.
N’hésitez pas à remplacer le classique fromage à raclette par d’autres sortes stockées dans votre cave à fromage comme le chèvre, la tome…

Lasagnes à la mimolette

Les lasagnes sont des plats qui ont la réputation d’être appétissants. Si vous les réalisez avec de la béchamel au fromage, le résultat sera incroyable. Pour les amoureux de fromage, c’est le moment de se lâcher. Vous vous amuserez à poser l’une après l’autre des couches de lasagne et de béchamel.
Pour la décoration, je vous recommande de saupoudrer avec du parmesan râpé, mais en ayant la main légère pour que le goût du parmesan ne prenne pas le dessus le reste. Il est important de servir chaud, pour que vos papilles se régalent. Pour 6 personnes, il vous faudra environ 1 heure et demie pour finir la cuisson.

Tarte aux pommes de terre, jambon et fromage à raclette

Peu importe la saison, les tartes font l’unanimité et ont conquis tous les cœurs. En hiver, vous avez la possibilité de rendre plus complexe la recette en ajoutant un peu de tout pour avoir un chef-d’œuvre culinaire au fromage.

Vous aurez donc besoin de fromage à raclette, de tranches de jambon cru et évidemment de pommes de terre. Pour être certaine que le fromage fond et gratine, vous devez laisser cuire la tarte pendant environ 20 minutes. Passez en mode gratin sur la fin pour griller un peu le fromage du dessus. Régal assuré !

Croque-monsieur au chèvre

Les croque-monsieur font partie de la liste de repas au fromage qui fait fondre les amateurs de fromage. Servez-vous de gruyères râpés, d’une bûche de chèvre et de jambon. Si vous adorez la charcuterie, vous pouvez vous permettre de rajouter des lardons.

Assurez-vous qu’au cours de l’étape de l’enfournement, le gruyère est bien gratiné. Pour la dégustation, il vous faudra accompagner vos croque-monsieur d’une bonne salade verte bien assaisonnée. La durée de la cuisson dépend de la quantité de croque-monsieur que vous désirez faire.

Vous avez toute liberté de modifier la recette en modifiant les fromages, ou de passer sur un croque-madame avec un œuf sur le dessus.

Le Welsh

Ce plat originaire du pays de Galles est une spécialité faite à base de cheddar fondu, de charcuterie, de sauce anglaise, de moutarde, de pain et de bière.

Pour la charcuterie, vous pouvez opter pour des jambons blancs. Il faut bien entendu découper le Cheddar en dés et le faire fondre à feu doux avant de le servir chaud dès que vous l’aurez sorti du four. C’est l’idéal pour servir autour de vous une bonne dose de réconfort.

Découvrez une idée de recette du Welsh.

Macaronis à la sauce béchamel cheddar (Mac & Cheez)

C’est une recette classique et facile à faire. Je suis d’ailleurs certaine que vous y avez déjà pensé. Elle est constituée de macaronis, de farine de beurre de muscade et évidemment de cheddar. Elle est savoureuse et rencontre un franc succès auprès de ses consommateurs.

Pour changer, vous pouvez réaliser cette recette avec du parmesan, du roquefort ou du bleu d’Auvergne. Il faut que la sauce initiale se mélange bien au cheddar râpé pour que la préparation soit une réussite. En moins d’une demi-heure vous pourrez déjà déguster votre macaroni.

Fondue au cantal

Encore de la fondue ? Mais oui, vous n’avez pas la berlue, c’est bien de la fondue. Sachez que ce qui fait la célébrité de cette recette est qu’elle peut être faite de plusieurs manières, avec plusieurs ingrédients. Je vous propose donc la fondue au cantal.

C’est une autre version de la fondue habituelle. Celle-ci est toute aussi simple à réaliser. Elle est essentiellement composée de cantal en dés, de vin blanc, de beurre et de kirsch.

En guise d’accompagnement je vous conseille d’opter pour de petites pommes de terre grenailles et des tranches de jambon cru. En un quart d’heure, votre super fondue sera prête à être savourée avec des morceaux de pain de campagne.

Tartiflette au reblochon et aux lardons

C’est une spécialité typique savoyarde. Cette recette authentique et savoureuse est réalisée à base de gratins de pommes de terre, de lardons, d’oignons, de vin blanc et de reblochon. Je vous recommande de vous servir du reblochon tel qu’il est sans vous débarrasser de la croûte. Elle apporte une saveur particulière au fromage.

Pour adoucir la saveur forte et sauvage de ce type de fromage, vous pouvez ajouter un trait de crème fraîche à votre recette. En moins d’une heure, votre tartiflette sera au point et vous pourrez la déguster chaude.

Et voilà ! Ce sont tous des plats à absolument faire chez vous. J’espère surtout qu’avec ces idées de recettes vous passerez des hivers mémorables et conviviaux en famille et… avec du fromage. Léchez-vous d’avance les babines et mettez-vous à vos fourneaux. Bonne dégustation et vive le fromage !

robes années 50

Jeunes mamans : comment choisir sa robe ?

Le petit bout de chou a maintenant quelques mois, et sa maman n’a pas vraiment perdu ses rondeurs.

Bien évidemment, ces quelques kilos devront disparaître dans les mois qui viennent après l’accouchement.

Mais pour avoir l’air plus mince en un coup de baguette magique, il existe quelques astuces trompe-l’œil, à commencer par le choix de ses vêtements.

Globalement, la mission de tous les matins consiste à trouver une tenue qui réponde aux critères indispensables : bien camoufler le cuissot, affiner la silhouette et ne pas comprimer la poitrine.

N’oublions pas qu’au cours des premières années de bébé, en tant que jeune maman, on se doit de choisir une tenue agréable à porter et permettre de se sentir féminine.

Et c’est d’autant plus vrai dans le cas d’une cérémonie ou d’une soirée, qui nécessite de choisir LA robe idéale.

Comment s’habiller quand on est jeune maman ?

Quand on est jeune maman, on pense parfois que l’on n’a plus besoin de savoir comment s’habiller correctement.

Après tout, vous êtes devenue maman, et vous avez quitté le foyer familial il y a bien longtemps.

Vous avez la liberté de faire vos propres choix, et vous n’avez plus besoin que l’on vous dise comment vous habiller.

Cependant, l’arrivée de bébé est un tournant, et le style vestimentaire mérite désormais d’être soigné.

En effet, certaines femmes ont tendance à rester un peu trop dans l’adolescence, tandis que d’autres n’ont pas de choix que de se vieillir prématurément, et ce surtout à cause de leur tenue.

Créer son propre style en se détachant des codes

Naturellement, avec l’âge, on prête de moins en moins attention à la mode (ou pas).

À l’approche de la trentaine, on affirme sa personnalité et son style : progressivement, sans même s’en rendre compte, on prend un peu de distance avec les magazines de mode, les tendances et styles de stars.

Dès les premiers mois de bébé, vous devez choisir vos vêtements, vos accessoires et votre maquillage en fonction de vos sensations. L’idée est donc de vous épanouir vous-même, sans vous préoccuper du regard des autres.

Lorsqu’on est jeune maman, le style vestimentaire le plus harmonieux sera celui qui s’affichera en toute finesse, partout où vous allez.

Prenez exemple sur vos jupes : rien ne vous empêche de porter des jupes courtes, mais quant à la mini-jupe que vous portiez juste avant la grossesse, elle n’aura plus de place dans votre garde-robe.

L’idéal est d’opter pour une version assez longue et d’y ajouter de belles chaussures qui embellissent vos jambes ainsi qu’un chemisier pour valoriser votre haut du corps.

Ainsi, vous montrez que vous êtes « mature », que vous avez passé l’âge de l’adolescence, et que vous maîtrisez les codes vestimentaires pour créer votre propre style.

Comment s’habiller lors d’une cérémonie ?

Quand on est jeune mère, on a forcément son bébé dans les bras, partout où l’on va, en ayant tous les regards braqués sur soi.

Qui plus est, lors d’une cérémonie, aucun faux-pas ne devrait ternir votre look. Qu’il s’agisse d’une soirée, de la cérémonie de baptême de bébé, l’impératif reste le même : rester chic, moderne et élégante.

Attention, vous serez tentée de penser qu’en tant que mère de l’enfant baptisé, tout est permis pour votre look. Vous avez le choix, par exemple, sur une robe droite, une robe fourreau ou encore une robe en tailleur.

Mais encore faut-il respecter certaines règles.

Reprenons l’exemple du baptême de votre enfant.

Lorsqu’il s’agit d’une cérémonie religieuse, il est d’usage de porter une tenue qui couvre les épaules. Et il en va de même pour les couleurs : exit les couleurs sombres, les nuances clinquantes ou encore les tons trop vifs, qui ne correspondent pas du tout à l’esprit solennel d’une cérémonie comme le baptême.

Il vaut mieux plutôt choisir des teintes pastel qui sauront rester discrètes.

Robe de soirée : et si vous sortiez des sentiers battus ?

Autant dire que la traditionnelle robe noire n’a pas le monopole en matière de soirée. Sur ce créneau, même si vous êtes encore en quête de votre style, vous aurez toujours de quoi faire.

Robe rouge vif, à paillettes, imprimée, blanche…

Autant de déclinaisons qui sauront briller de mille feux. Si la robe courte reste la préférée, la robe longue commence, quant à elle, à se faire une place parmi les tendances.

Mais comme vous êtes encore aux anges après l’arrivée de bébé, pourquoi ne pas oser la robe originale ?

Prenons l’exemple d’une robe de soirée de type Princesse.

Ce style est résolument tendance et correspond à différentes occasions. Certains modèles possèdent un col rond à dentelle qui couvre les épaules. Alors que d’autres se contentent d’un col V pour mettre en évidence la poitrine.

En tout cas, ce type de robe de soirée est à la fois chic et féminine, ce qui ne l’empêche pas de cadrer parfaitement avec votre statut de jeune maman.

De plus, il est possible de trouver des robes Princesse de tous les styles. Vous pouvez par exemple consulter ce guide sur les robes des années 50.

Mais là encore, il est impératif d’éviter les couleurs trop brillantes et les styles trop clinquants pour ne pas être le centre des regards, avec le bébé dans les bras.

Bonus : comment compléter son garde-robe de jeune maman ?

robes jeunes mamans

Si vous n’avez pas encore pu vous affranchir des codes vestimentaires (après tout, vous êtes encore dans la force de l’âge), dites-vous qu’avoir du style ne requiert ni une compétence de fashionista ni le budget d’une star hollywoodienne.

Quelques astuces simples existent pour vous aider à compléter votre robe.

En choisissant les bonnes pièces et les associations de couleurs, vous aurez en un tour de main l’assurance de vous habiller avec style.

Privilégier les bons basiques

Vous avez choisi votre première robe de jeune maman, mais vous ne savez pas comment la compléter ? Pas la peine de vous tracasser dans des expériences stylistiques farfelues, car rien ne vaut les classiques.

Même si votre robe est l’une des plus originales que vous ayez portées jusqu’à ce jour, vous pouvez toujours la compléter avec un pantalon cigarette pour varier les styles.

Préférez-le légèrement resserré à la cheville, et misez sur une veste impeccable qui complètera votre style. Pour assurer votre tenue au travail, vous pourrez ensuite acheter de jolies chemises et des tops fluides en choisissant les matières de qualité, propices à votre confort et à celui de bébé.

Toujours se référer à sa morphologie

C’est la règle d’or en matière de tenue vestimentaire, en particulier lorsqu’on est jeune maman :

  • pour une femme de nature longiligne, tout est permis, et on peut même oser le tailleur pantalon qui mariera avec des chaussures plates
  • pour une maman plutôt ronde ou pulpeuse, les pantalons à pinces seront à bannir (ils donneront du volume là où l’on n’en a pas besoin) ; opter pour de jolis escarpins et des chemisiers fluides
  • pour une maman plutôt petite, limiter les pantalons larges et les vestes trop longues.

Bien associer les couleurs

Vous avez franchi une étape majeure de votre vie, et profitez-en donc pour changer votre style de couleur.

Pour éviter tout tracas, il vaut mieux jouer sur des mélanges simples, qui mettent en évidence des classiques comme le noir, le beige, le bleu marine ou encore le blanc. Vous pouvez ensuite les associer avec des couleurs pastel comme le bleu ciel ou le rose poudré.

pyjama femme

Pyjama pour femmes : quelles sont les dernières tendances ?

Que ce soit pour une soirée pyjama entre amies, pour une soirée de câlins ou encore une nuit sexy, tout est à prendre : chemise de nuit, pyjama, nuisette voire tenue d’Ève.

La mode nous offre tout ce qu’elle a de meilleur en matière de pyjamas ou de tenues de nuit.

Et pour rester au goût du jour dans son lit douillet, pourquoi ne pas suivre les dernières tendances en matière de pyjama ?

Mais encore, inutile de tenter des pyjamas qui ne vont pas à votre silhouette : l’idée est de bien choisir selon votre morphologie pour être belle et reposée à la descente du lit.

Pyjama, nuisette, chemise de nuit : que choisir ?

Avant toute chose, le choix d’une tenue de nuit doit respecter un critère de confort et de douceur pour favoriser un sommeil de qualité. Quelle que soit la forme que vous choisissez, il est donc essentiel que vous vous sentiez à l’aise dans votre pyjama.

Pour l’anecdote, le pyjama désignait à l’origine une tenue une-pièce et unisexe, ample et serrée au niveau de la ceinture.

Après avoir vu le jour en Inde, cette tenure sera adoptée par les Britanniques du 19ème siècle, et se trouvera complétée d’une chemise.

Sans surprise, c’est une célèbre marque de mode qui popularise le vêtement devenu deux-pièces en France, mais en tant que… tenue de plage. Celui-ci séduit de plus en plus de gens avant d’occuper son actuel rôle de tenue de nuit.

Aujourd’hui, quand on parle du traditionnel ensemble chemise-pantalon, on pense tout de suite aux soirées cocoon le week-end, notamment quand les nuits sont fraîches.

De même, dans notre chambre, il devient l’allié indispensable pour une soirée pyjama entre copines. Il est clair que son côté masculin ajoute une touche d’élégance et de confort à l’ensemble.

En revanche, pour passer la nuit à deux, il est préférable d’opter pour une nuisette, plus favorable à la sensualité. Il en va de même pour les ensembles caraco-shorty qui ajoutent également une touche sexy en dévoilant vos jambes.

À privilégier quand il fait chaud.

De leur côté, les chemises de nuit vont dans toutes les circonstances. Pour un maximum de confort et de féminité, on peut choisir une longueur aux genoux ou aux chevilles selon votre taille.

Pyjama pour femmes : quelles matières choisir ?

Choisir une tenue de nuit est aussi une question de matières. Certains tissus, comme le coton ou la soie, sont incontournables pour une bonne nuit de sommeil.

Quant au satin, son côté glamour et agréable à l’œil ne l’empêche pas de coller sur votre peau. Quoi qu’il en soit, exit pour le nylon et le lycra, deux matières qui favorisent la transpiration, de même que la laine et l’acrylique.

Pour les plus frileuses en hiver, il faut privilégier les pyjamas en molleton, qui tiennent bien chaud et procure une sensation douillette.

Choisir un pyjama pour rester au chaud chez soi

Dans le choix d’une tenue de nuit, on peut opter pour un ensemble confortable dans lequel on se sent bien.

Mais rien n’empêche de jeter son dévolu sur une pièce plus tendance. Dans la famille des pyjamas confortables, vous pouvez choisir le pilou-pilou.

D’une matière duveteuse, il vous offrira tout le confort d’un pyjama. Tandis qu’en version deux-pièces, il vous permettra de passer plus confortablement vos soirées cocooning.

Quelle marque de pyjama choisir ?

chemise de nuit femme

Côté marques, vous n’aurez que l’embarras du choix, sachant que tous les fabricants proposent de multiples options en matière de confort et de style.

Pour celles qui raffolent des pyjamas aux imprimés originaux et décalés, direction Princesse Tam-Tam. De quoi s’offrir une bonne alternative aux pyjamas classiques.

Pour un pyjama plus traditionnel, H&M ou encore Etam vous offriront toutes les matières confortables : coton, satin, pilou-pilou…

Enfin, pour des pyjamas qui s’inscrivent dans la tendance du moment, dirigez-vous vers la marque Girls in Paris.

La grenouillère : le pyjama qui va bien aussi aux adultes

Les dernières tendances nous le prouvent : la grenouillère n’est plus réservée aux bébés et enfants.

Les adultes en raffolent de plus en plus, et ce vêtement décalé ne cesse de faire de nouveaux adeptes.

Par définition, la grenouillère est un vêtement de la même sorte que la combinaison. Faisant son grand retour auprès de la gente féminine, la combinaison est appréciée pour son côté pratique et l’inestimable confort qu’elle apporte.

D’ailleurs, la raison d’être de ce vêtement est de vous permettre de bouger librement tout en affichant une silhouette bien dessinée.

À condition, bien sûr, d’opter pour une combinaison bien ajustée. Bref, la grenouillère vous offre toutes ces qualités de la combinaison dans une version pyjama.

Outre son avantage en matière de confort, la grenouillère séduit également par son côté polyvalent : quel que soit votre style, il existe pour toutes les femmes une grenouillère assortie qui n’attend qu’à être portée sur le lit.

Aujourd’hui, les pyjamas licornes ne cessent de gagner en popularité, et il est normal que la grenouillère licorne voit le jour.

De leur côté, les grenouillères panda, koala ou encore ours polaire vous donnent une petite touche de douceur qui vous plonge dans une ambiance pelucheuse.

Les chemises de nuit : une tendance qui perdure

En matière de pyjamas, une autre option existe pour passer une nuit douillette : les chemises de nuit. Attention, il ne s’agit pas de ressortir son vieux t-shirt, confortable certes mais pas très sexy.

Comment choisir sa chemise de nuit ?

La première règle à observer, c’est que la chemise de nuit doit correspondre à votre morphologie.

L’objectif : qu’elle soit confortable et agréable à porter, même dans le lit.

Pour le reste, vous avez le choix entre les broderies, les boutons, les dentelles… Bref, faites-vous plaisir car il est toujours possible de trouver des chemises de nuit qui soient à la fois sexy et confortables :

  • vous êtes petite et pulpeuse : tournez-vous plutôt vers des chemises de nuit assez large, qui masqueront vos formes et maintiendront votre silhouette à sa bonne place ;
  • vous êtes petite et mince : privilégiez la soie et le satin, mais évitez le coton ; choisissez la taille du décolleté en fonction de celle de votre poitrine, sachant qu’un petit décolleté ira à une poitrine généreuse, tandis qu’un décolleté échancré saura ravir aux poitrines plus petites ;
  • vous êtes grande et pulpeuse : n’hésitez pas à porter des chemises de nuit à grande taille, quitte à porter la chemise de votre homme ;
  • vous êtes grande et mince : vous pouvez tout porter afin de mettre vos formes en valeur ; cependant, la profondeur du décolleté de votre chemise de nuit doit pouvoir aller avec la taille de votre poitrine.

Chemise de nuit : zoom sur les matières

Dans la famille des chemises de nuit, la règle est la même que pour les pyjamas en général :

  • évitez le nylon et le lycra qui ne vous laisseront pas en paix, sans compter que vous risquez de transpirer pendant la nuit ;
  • optez pour une bonne chemise en coton, le tissu idéal pour dormir ; grâce à sa douceur, le coton vous aidera à vous détendre facilement, de même que la soie.

aliments interdits grossesse

Ces aliments déconseillés pour les femmes enceintes

Les femmes enceintes doivent être particulièrement prudente en ce qui concerne leur alimentation.

En effet, la période de grossesse apporte des changements dans le corps d’une femme, ce qui la rend particulièrement sensible à certains aliments qui peuvent causer divers problèmes de santé, notamment l’obésité maternelle, les infections, mais également les intoxications alimentaires.

Eh oui, certains aliments peuvent devenir dangereux pour une femme enceinte et même s’ils sont délicieux et que l’envie est grandissante, il est important de les bannir de son alimentation et ce, dans le but de vivre une grossesse sans problème, que ce soit pour la mère que pour son futur bébé.

De ce fait, il est important pour toutes les femmes qui sont enceintes de toujours se renseigner et surtout d’adopter des règles strictes concernant les aliments qu’elles doivent ou non consommer. En savoir plus sur cela sur ce site.
Toutefois, si vous voulez avoir une idée précise concernant les aliments interdits pour une femme enceinte, poursuivez la lecture de cet article.

Les aliments crus ou peu cuits : interdit !

Parmi les aliments qui peuvent présenter des risques pour une femme enceinte, les aliments crus ou qui ne sont pas suffisamment cuits figurent parmi les plus dangereux.

La raison de cela est que de nombreux microbes et bactéries peuvent être présentes sur les aliments non cuits, ce qui peut provoquer diverses maladies assez sérieuses comme la toxoplasmose ou aussi la listériose.

Donc, il est toujours prudent d’éviter ce type d’aliments ou aussi les plats qui entrent dans cette catégorie.

Pour donner plus de précisions, il est préférable de bannir ces quelques plats :

  • Ceux à base de viande crue : tartare, le carpaccio, la charcuterie crue, les viandes fumées, séchées ou marinées etc.
  • Ceux à base de poissons et produits de la mer crus : adieu sushis, crustacés (huîtres crues), poissons fumés, marinés ou séchés etc.
  • Les fromages fabriqués à partir de lait cru et à pâte molle : le camembert, le brie, le comté et aussi les croûtes des fromages qui abritent de nombreuses bactéries etc.
  • Ceux à base d’œufs crus : la mayonnaise, la mousse au chocolat, le tiramisu etc.

Les aliments qui peuvent perdre leur fraîcheur rapidement

Pour éviter toutes intoxications alimentaires, il est important de ne surtout pas consommer les aliments qui peuvent perdre leur fraîcheur facilement comme les œufs de poissons, les produits laitiers non pasteurisés, poissons, crustacés etc.

Les aliments fermentés

Tous ce qui n’est pas frais sont également à bannir de l’alimentation d’une femme enceinte. De ce fait, tout ce qui est fermenté comme certains jus, le cidre de pomme etc. doivent être évité.

Les aliments riches en vitamine A

Même si la vitamine A est essentielle pour le développement du fœtus, il est quand même utile de ne pas trop en consommer. Donc, les aliments qui en proposent un taux élevé, notamment à base de foie, ne doivent pas être consommés durant la grossesse car ce nutriment peut-être toxique pour l’enfant et la mère à forte dose.

Les espèces de poissons prédateurs

Le poisson peut être très bénéfique pour la mère et son enfant. Toutefois, il faut privilégier ceux qui sont en bas de la chaine alimentaire et qui sont de petite taille, car les plus gros, notamment les prédateurs sont souvent contaminés par le mercure, qui à forte dose peut être très toxique surtout pour le système nerveux du fœtus.

Les fruits et les légumes non lavé

La terre abrite de nombreuses bactéries et l’une d’elles qui provoque la toxoplasmose en fait partie. De ce fait, il est toujours utile de toujours bien laver les fruits et les légumes qui ont été en contact direct avec la terre.

L’eau contaminée

L’eau est tout à fait vitale et une femme enceinte devra en boire suffisamment au cours de sa grossesse. Cependant, il est déconseillé de boire n’importe quelle eau, surtout celle qu’on ne connait pas la provenance.

L’alcool

Même si ce n’est pas véritablement un aliment, il est tout de même utile de s’abstenir de consommer toutes boissons alcoolisées durant la période de la grossesse. Effectivement, l’alcool sous toutes ses formes est connu pour être très toxique pour le futur bébé et en consommer en étant enceinte peut causer des dégâts neurologiques irréversibles à ce dernier.

tri sélectif

Déchets : comment fonctionne le tri sélectif ?

À l’heure où la planète et l’environnement sont de plus en plus mis à mal, diverses solutions pour réduire la pollution voient le jour et sont appliquées, pour certaines, depuis maintenant plusieurs années.

C’est notamment le cas du tri sélectif, où la Belgique excelle.

En effet, elle est la championne européenne en matière de recyclage des déchets d’emballages ménagers avec, à son actif, environ 700 000 tonnes de déchets recyclés, et un taux de recyclage de 89 % en 2018.

Des chiffres encore meilleurs que ceux de 2016, pourtant déjà très prometteurs.

Dans cet article, je vous présente les grandes lignes du tri sélectif et de son fonctionnement, afin que vous en sachiez un peu plus sur ce geste capital, participant au bien-être de notre planète.

À quoi sert le tri sélectif ?

Selon Econo-Ecolo, le tri sélectif consiste au tri des ordures en les classant par catégories : papier, métal, plastique, carton, etc.

Il est impossible d’avoir recours au recyclage des déchets s’ils sont en contact avec d’autres résidus alimentaires et salis, d’où l’importance de les trier pour pouvoir assurer leur recyclage.

Procéder au tri sélectif, c’est respecter l’environnement, en évitant par exemple de jeter les ordures n’importe où dans la nature ; c’est aussi une solution qui diminue la pollution sur Terre et, par conséquent, qui préserve notre état de santé sur le long terme.
Le tri sélectif est également un moyen de préserver les ressources naturelles.

En effet, les matières premières nécessaires à la fabrication de nos biens ne sont pas inépuisables, et sans le recyclage, elles disparaîtraient très rapidement.

Prenons l’exemple du papier.

Si l’on en recycle 2 tonnes, on sauve une bonne trentaine d’arbres. Quand on sait que chaque seconde dans le monde, 13 kg de papier sont produits, cela donne à réfléchir sur l’importance du recyclage !

Trier vos déchets, c’est donc économiser les ressources naturelles.

En recyclant, vous permettez aussi d’économiser l’énergie et de soutenir l’emploi. Au niveau de l’emploi, le recyclage est vecteur de création d’emplois pour les personnes valides, mais aussi pour celles handicapées.

Concernant l’énergie, il faut savoir que le fait de recycler demandera beaucoup moins de consommation d’énergie que de procéder à l’extraction des matières premières et à leur transformation.
Pour faire simple, le tri sélectif est un acte simple à réaliser tous les jours, dont l’avenir de la planète dépend en partie.

Quels sont les déchets recyclés ?

Sachez que l’intégralité des déchets ne peut pas être recyclée et apportée au bac de tri.

Seules certaines matières peuvent être séparées des ordures ménagères et recyclées (notons au passage que ces matières doivent être propres pour être acceptables au bac de tri).

Les déchets qui peuvent être recyclés sont regroupés en 4 catégories générales : verre, plastique, métal et papier.

Voici une liste des divers déchets recyclables :

  • Tous les emballages en aluminium et en acier comme les aérosols, les diverses canettes et les boîtes de conserve.
  • Les cartons et emballages papiers n’étant pas souillés par des résidus alimentaires. Dans le cas contraire, ils doivent être jetés avec les ordures ménagères classiques.
  • Tous les magazines, journaux, publicités, prospectus, etc.
  • Les briques alimentaires sont également des déchets recyclables.
  • Les bouteilles et flacons en matières plastiques (bouteilles d’eau, sodas, jus de fruits, produits d’hygiène et de beauté, etc.).
  • Les bocaux et les bouteilles en verre (bouteilles de vin, bocaux de confiture, bouteilles d’huile…). Il n’est pas obligatoire d’en retirer les éventuelles étiquettes.
  • Les bouchons en plastique sont acceptés par certaines communes, à vous de vous renseigner.

Le fonctionnement du tri sélectif

Le tri sélectif commence chez vous.

Avant de jeter un déchet, regardez si celui-ci est recyclable ou non, ce qui est indiqué par un symbole sur l’étiquette du produit. Si votre déchet est recyclable, jetez-le dans une de vos poubelles dédiées au tri, afin qu’il ne soit pas sali par les ordures ordinaires et non recyclables.

Pour plus d’organisation, vous pouvez classer vos déchets de la manière suivante : déposez vos emballages en verre dans un panier, vos papiers dans un sac ; vous pouvez utiliser un bioseau pour vos déchets alimentaires, et pour finir, une poubelle pour les ordures ménagères.

Notez que selon la région où vous habitez, le fonctionnement du tri sélectif ne sera pas le même. Il est donc important de vous renseigner auprès de votre collectivité pour connaître toutes les informations nécessaires sur le fonctionnement du tri sélectif dans votre région.

Cependant, afin d’uniformiser le plus possible le recyclage en Europe, la Communauté européenne a mis en place un code couleur de tri, qui est le même pour tous les pays de la Communauté Économique Européenne.

Voici comment se décompose ce code couleur. Il existe trois couleurs principales, et trois autres couleurs non normalisées.

Pour les trois couleurs principales, il s’agit du bleu, du vert et du jaune :

  • Le bleu concerne les emballages cartons, les papiers divers, les publicités, les journaux, ainsi que les revues ou magazines.
  • Le vert concerne le verre, c’est-à-dire les bouteilles et bocaux en verre.
  • Le jaune correspond au plastique (bouteilles et flacons en plastique).

D’autres couleurs sont moins courantes, mais peuvent être utilisées, comme le gris ou noir, le marron et le rouge :

  • Le gris ou le noir concernent les déchets ménagers organiques, c’est-à-dire les végétaux ainsi que les déchets putrescibles pouvant être utilisés pour le compost.
  • Le marron concernant les déchets pouvant être recyclés (souvent les déchets organiques).Le rouge est associé aux déchets qui sont dangereux ou non recyclables.

Recycler pour l’avenir de la planète

Beaucoup d’entre nous pensons qu’il n’est pas nécessaire d’avoir recours au tri sélectif, car suffisamment d’autres personnes le pratiquent. C’est un argument qui est souvent la conséquence d’une paresse dont nous pouvons tous être victime.

Préserver la planète demande en effet de suivre quelques contraintes au quotidien, mais de nos jours, il est impératif d’avoir recours à ces solutions si nous souhaitons continuer à vivre dans un environnement sain et viable.

Les 3 R, réduire, refuser, recycler

guide du recyclage

Un dernier petit rappel sur l’étape du recyclage. S’il est très utile de recycler comme nous venons de le voir, l’idéal est de ne pas générer de déchets du tout.

Dans la mesure du possible, réduisez vos déchets, c’est une habitude à prendre. Vous pouvez :

  • acheter des produits en vrac,
  • prévoir vos conditionnements dans les rayons fromages, charcuteries ou viandes de votre supermarché quand il y a un rayon découpe,
  • acheter des produits dont l’emballage est consigné.

Prenez aussi pour habitude de refuser le déchet qui accompagne votre achat. Pensez à la cuillère en plastique qui accompagne le café, au sachet dans lequel on met votre sandwiche, la serviette pas toujours utile, etc.

réparation sac à main

Peut-on réparer son sac à main soi-même ?

La relation qu’une femme entretient avec son sac à main préféré est spéciale !

Il est vrai qu’au-delà de l’aspect esthétique et pratique du sac, une vraie relation affective se noue entre l’accessoire et son propriétaire. Le sac à main est-il le meilleur ami de la femme ? Eh bien, il faut croire que oui…

Véritable « fourre-tout » qui accompagne chacune d’entre-nous au quotidien, il est donc indispensable que l’amitié se pérennise avec notre sac à main.

C’est pourquoi j’ai décidé de vous présenter mes petites astuces pour entretenir son sac à main et le réparer si nécessaire.

Quelques réflexes basiques pour bien entretenir son sac à main

Tout d’abord, pour garder le plus longtemps en vie son sac, de nombreux réflexes pleins de bon sens sont à avoir.

  1. Eviter de surcharger votre sac : cela va de soi, un sac trop lourd par rapport à sa taille et son usage, va vite s’abîmer. Sans compter qu’il va perdre sa silhouette d’origine. Il est donc essentiel d’alléger au maximum son sac, retirez donc le fer à lisser, la trousse de maquillage “de secours” et le grille pain (au cas ou). Adapter le poids par rapport au format du sac et l’usage que vous en faites.
  2. Penser à protéger le cuir : si votre sac à main est fait de cuir, classique ou retourné, n’oubliez pas de le protéger ! Pour cela rien de plus simple, on le nourrit. Commencez par l’imperméabiliser avant sa première sortie en ville, il sera à minimum protéger de l’humidité.
  3. Nettoyez votre sac à main : comme le cuir est une matière vivante, il faut l’hydrater ou le « nourrir » à l’aide d’une crème essentielle adaptée, cela permet de le nettoyer. Si votre sac est en daim, vous pouvez opter pour la Terre de Sommières, une astuce de grand-mère pour dégraisser et détacher le cuir. Autrement, vous pouvez aussi utiliser des lingettes pour bébé. Une astuce de maman (pas très écolo) qui permet d’enlever poussière et salissures.
  4. Brosser la pièce : plutôt utile pour raviver la couleur du sac, la brosse en silicone souple est particulièrement adaptée aux sacs en daim ou nubuck. Pensez donc à brosser régulièrement votre sac à main pour prendre soin du grain du cuir.
  5. Prendre soin de son sac : cinquième et dernier réflexe, prendre soin de son sac à main préféré. Évitez de poser votre sac brutalement au sol au risque d’abîmer les coins. Evitez de frotter votre sac n’importe pour éviter les taches de graisse notamment. Chez vous, pensez à le mettre dans un endroit sec, à l’abri du soleil et aussi de l’humidité.

Quelles sont les réparations envisageables soi-même ?

faire réparer son sac

Pour un sac qui ne vous a pas coûté trop cher, il est possible de procéder à quelques réparations ou ajustements.

En effet, avec la fast-fashion, on peut aujourd’hui acheter un sac à main pour le quotidien entre 20€ et 60€.

En revanche, aucun gage de qualité, et bien évidemment, sa durée de vie en est réduite.

De petites réparations sont possibles, mais elles sont réservées aux sacs « entrée de gamme » qu’on retrouve dans la grande consommation et dans des boutiques spécialisées dans la fast-fashion.

Tout d’abord vérifier les pièces abîmées, généralement les problèmes sont liés aux coutures, fermeture et aux pressions. Pour une anse, vous pouvez par exemple acheter de la colle forte multi-usage qui va permettre de joindre les parties détachées. Effectuer une pression fort et régulière sur la zone de collage, puis laissez sécher au moins 24 heures.

Encore une fois, ce type de réparation s’applique pour des sacs qui n’ont pas une grande valeur, aussi bien financière que sentimentale.

A quel moment un sac doit passer dans les mains d’un professionnel ?

comment réparer un sac a main

Si l’entretien d’un sac à main concerne aussi bien le maintien de la teinture d’origine que la réparation des principaux éléments qui composent la pièce, il n’est pas à la portée de toutes, de savoir le réparer soi-même.

S’il s’agit de sac de luxe, il faut alors se tourner vers des professionnels de la maroquinerie.

Ces derniers sont souvent des artisans qui ont fait leur formation dans les grandes maisons de luxe et de couture.

Très souvent, vous pourrez retrouver des professionnels à proximité, bien que le métier d’artisan maroquinier devient rare.

Consultez internet et consultez les avis des internautes.

De plus, vous pourrez très certainement visiter le site web des différents professionnels pour voir ce qu’ils proposent. Sinon, essayer de vous renseigner au sein de votre entourage. Il est vrai que ce type d’activité fonctionne aussi beaucoup avec le bouche-à-oreille.

Si vous habitez l’Ile-de-France, vous pouvez vous rendre à Paris, au sein de l’Atelier 23/11 (ma petite adresse favorite).

Pour une réparation de sac à main en cuir, une rénovation ou encore une personnalisation de votre pièce fétiche, sachez que les artisans de l’Atelier 23/11, vous accueillent dans le 16ème arrondissement au 11 rue d’Auteuil.

Un devis sur mesure est établi, et le plus souvent du temps, votre pièce passe entre les mains des artisans, dans un délai maximal de 3 semaines.

Une prise en main plutôt rapide pour des sacs à main de luxe alors que dans certaines grandes maisons, les retours peuvent durer entre 3 à 6 mois.

Quelles sont les réparations possibles chez un artisan maroquinier ?

Pour les spécialistes de la réparation de sac à main en cuir, plusieurs réparations sont possibles. Le nombre de réparations ou rénovations, et le temps de travail que cela réclame, vont définir le prix d’une prestation complète.

Voici principalement les différentes actions qui peuvent être réalisées dans le cadre d’une réparation ou d’une rénovation de la pièce de maroquinerie :

  • Le changement de pièces trop abîmées sur votre sac ;
  • Le changement de la fermeture éclaire si elle est cassée ou décousue ;
  • La reprise des coutures du sac aux endroits où elles ont lâché ;
  • Le changement de la bijouterie ;
  • Selon la peau ou la matière du sac, la réparation ou le remplacement d’une doublure cuir ou tissu ;
  • La réfection de votre poignée ou anse ;
  • L’ajustement de la longueur de votre bandoulière en cuir ou de la chaîne de votre sac.

C’est lors de votre rendez-vous qu’un devis sur mesure est réalisé pour vous donner un prix de la réparation et le temps de retour de la pièce.

Quelles sont les grandes marques de sac à main réparées par les professionnels ?

Si vous devez réparer votre sac à main de grande marque, sachez qu’une majorité des artisans maroquiniers reprennent les sacs de luxe les plus connus des grandes maisons de couture. Parmi eux, on citera le 2.55 de Chanel, le Speedy de Louis Vuitton, le Kelly de Hermès, le Sac de Jour de Saint-Laurent, le Lady Dior de Christian Dior, ou encore le Classic de Céline.

Tous ces célèbres modèles auront le plaisir de retrouver une seconde vie après être passés entre les mains expertes de professionnels de la maroquinerie. Quand on sait la valeur marchande et affective d’un sac, la meilleure solution reste donc de prendre rendez-vous auprès d’un artisan qualifié.

 

Posted in DIY